Faut-il continuer à optimiser son référencement ?

Mardi, septembre 15th, 2009

Lorsque l’on contrôle ses positions sur les grands moteurs de recherche on a souvent envie de faire de suite mieux en référencement. On se lance alors souvent dans des suroptimisations sans queue ni tête.

Les algorithmes des moteurs de recherche évoluent et vos positions avec. Si vous ne transgressez aucune des rêgles énoncées par les moteurs (voir Guidelines), il n’est peut être pas utile de chercher de nouvelles techniques de référencement. Et ce, même si vos positions semblent dégringolées.

On se pose toujours la question suivante: faut-il que je redouble d’efforts pour améliorer mon classement dans les résultats de recherche ?

Or, les mise à jour des algos sont parfois complexes à déployer et vos positions varient pendant plusieurs jours. Beaucoup de webmasters constataient ces mouvements lors des fameuses Google Dance. Ce qui déchainait les passions sur de nombreux forums. Je pense qu’il n’est pas obligatoire de se torturer l’esprit dès qu’une position change.

Une stratégie de référencement se joue sur le long terme, suivre ses positions doit se faire en prenant en compte la moyenne de vos position et éventuellement l’écart type pour voir si quelque chose n’est pas entrain d’impacter votre référencement. Avant toute décision hâtive, préférez poser des questions sur les forums pour webmaster et toujours vous référer à votre stratégie de long terme. EN clair, mieux vaut prendre son temps avant de foncer la tête dans le guidon et refondre ses pages, meta et title.

Partager cet article
[del.icio.us] [Facebook] [Google] [Technorati] [Email]

L’intérêt de l’optimisation de la balise meta description

Mercredi, juillet 29th, 2009

Depuis quelques années maintenant, la balise meta description n’est plus utilisée par la plupart des moteurs de recherche pour classer les sites. C’est à dire qu’elle ne constitue pas un paramètre permettant de se positionner plus haut dans les résultats des moteurs de recherche.

En effet, les moteurs affichent des « snippets » en dessous du titre de vos pages. Ils sont constitués soit d’une partie du contenu de vos pages, soit de la meta description de vos pages, soit d’un mix des deux. C’est du moins ce que tend à prouver ce que l’on constate en parcourant les résultats des GYM, ainsi que le brevet déposé par Yahoo, intitulé « Search Summary Result Evaluation Model Methods and Systems« .

On peut donc en conclure que placer des mots clés pertinents dans sa meta description permet d’influencer l’affichage du snippet. Une meta description accrocheuse vous permettra d’attirer plus de clics. Votre trafic s’en ressentira.

Partager cet article
[del.icio.us] [Facebook] [Google] [Technorati] [Email]

Les 5 manières de diagnostiquer une pénalité de Google

Lundi, juin 1st, 2009

Lorsque votre site semble perdre ses positions sur Google, ou que votre nombre de pages indexées sur Google chute, vous êtes probablement pénalisé. Voici donc les 5 manières de diagnostiquer votre pénalité Google :

  1. Lancez la requête [site:yoursite.com] sur Google poyr voir si Google a toujours le même nombre de pages indexées que ce que vous constatiez jusque là.
  2. Allez voir sur le Google Webmaster Tools s’il n’y a pas quelques soucis avec votre site (notamment les duplicate meta et title)
  3. Jetez un oeil sur votre PR dans la Google Toolbar. S’il a changé, et diminué ou s’il s’affiche en gris, voilà le signal qui indique une pénalité.
  4. Lancez une requête Google avec « Le nom de votre site » sans l’extension. Si vous êtes relayés à la 2ème page ou plus, là aussi, c’est que vous êtes pénalisé.
  5. Copiez une longue phrase en provenance de votre site et lancez une requête sur cette phrase. La page sur laquelle vous avez copié cette phrase doit remonter en premier sur Google. Si ce n’est pas le cas, suivez mon regard…

Et la bonne pratique bonus pour déterminer une pénalité Google :

  • Contrôlez de la même manière vos autres sites, car il n’est plus rare que Google prenne en compte les infos liées au WHOIS de votre domaine. Il peut parfois attribuer des pénalités à l’ensemble des sites liés à votre compte.
Partager cet article
[del.icio.us] [Facebook] [Google] [Technorati] [Email]

Top 5 des erreurs des spécialistes en référencement

Mardi, avril 21st, 2009

Suite à mon post sur la sur-optimisation en référencement, et à ce que je constate de la part de certains référenceurs, il m’a semblé important de mettre en lumière les erreurs les plus fréquentes commises par les spécialistes du référencement.

Voici donc le Top 5 des erreurs des référenceurs :

Erreur #1 en référencement : Echanger des liens avec des sites qui n’ont rien à voir avec votre thématique.

Souvent, les consultants en référencement s’appuient sur leurs réseau de webmasters pour réaliser un échange de liens. Or, personne n’a un réseau professionnel suffisamment grand pour couvrir toutes les thématiques. Il n’est donc pas rare de voir des sites traitant de « voitures » liés à des « fleuristes ».

Erreur #2 en référencement : La « Link to all at least » attitude

On sait que la statégie de liens internes est primordiale en référencement. Certains pensent donc que mettre son plan de site sur toutes les pages (brillament caché en grisé dans le footer) est une bonne technique. Cela génère pourtant un fort indice de duplicate entre les pages et réduit le poids des mots-clés sur vos pages. Un lien vers le plan de site sur chaque page est préférable.

Erreur #3 en référencement : Obtenir trop de liens sur les annuaires

Beaucoup de webmasters croient qu’obtenir des liens à tout prix est une bonne stratégie. Il n’en est rien, de plus en plus d’annuaires sont pénalisés et le seront de plus en plus à l’avenir. Google indexe de plus en plus de sites via flux RSS (c’est le cas depuis longtemps avec Google Blog search). Il est donc préférable d’obtenir des liens biens propre à l’intérieur d’articles de blogs ou de magasines en ligne. Les RP prendront de plus en plus de place dans la démarche SEO à l’avenir.

Erreur #4 en référencement : Trop se concentrer sur les meta-tags

Avoir de bonnes meta description et de bons titres de page est le minimum syndical lorsque l’on veut améliorer son référencement. Mais il ne faut pas être obnubilé par cela. « Content is king » vous vous rappelez ? Appliquez vous à produire un contenu original, et Google sera bien veillant. Laissez vos concurrents se battre avec la sur-optimisation de leurs metas… ;-)

Erreur #5 en référencement : Penser que le référencement fait tout

Là c’est la grande nouvelle : Non le référencement ne vous rendra pas riche en un clic! Au delà d’une stratégie raisonnable en référencement, votre site a bien un objectif : vendre, informer, proposer un service… Si votre produit ou service n’est pas bon, à quoi bon être bien positionner sur les moteurs de recherche ? Est-ce que les utilisateurs peuvent trouver un intérêt à votre site ? Facilitez vous l’acte d’achat ? Rendez vous vraiment un service à forte valeur ajoutée ? Je crois que c’est à ces questions qu’il faut savoir répondre avant de penser que c’est grâce au référencement naturel que votre site sera un succès.

Partager cet article
[del.icio.us] [Facebook] [Google] [Technorati] [Email]

Attention à la sur-optimisation de son site en référencement

Lundi, avril 20th, 2009

Voici encore une excellente vidéo de SEOMoz sur la sur-optimisation de son site. En effet, le référencement ce n’est pas abuser des techniques que vous avez piochées ci et là. Démonstration et conséquences :

Faites donc attention à :

  • Votre liste de liens internes et à la manière dont vous les positionnez sur vos pages. Lorsque vous regardez vos pages,une fois les optimisations faites, si vous vous dites « ca ressemble à rien » c’est que vous vous plantez.
  • Votre contenu : est-il réellement lisible par un humain ? Si vous deviez écrire sans penser au référencmeent auriez vous rédigé le même texte ? Si la réponse à ces deux questions est non, vous vous plantez.
Partager cet article
[del.icio.us] [Facebook] [Google] [Technorati] [Email]